FOOTBALL 2012 Bordeaux - Francis Gillot - DPPI
 
Article
commentaires
Football > Ligue 1

Francis Gillot aurait refusé de prolonger à Bordeaux

Gillot aurait dit non à Bordeaux

Par Eurosport
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 24/12/2012 à 00:06 -
Par Eurosport - Le 24/12/2012 à 00:06
Après que Jean-Louis Triaud évoquait samedi soir une offre de prolongation, Francis Gillot aurait déjà annoncé son départ en juin, selon Sud Ouest.
 

Francis Gillot et Bordeaux, ce serait bientôt fini. L'actuel entraîneur des Girondins aurait en effet déjà fait savoir à ses dirigeants qu'il ne souhaitait pas prolonger son contrat qui se termine en juin prochain. Samedi soir, Jean-Louis Triaud semblait pourtant encore y croire. A l'issue du nul face à Troyes (0-0), le président bordelais avait ainsi affirmé que son club "lui a manifesté (son) souhait ardent, ce n'est pas une proposition de courtoisie, c'est une proposition ferme et chaleureuse"."On souhaite qu'il poursuive avec nous. Maintenant il a le droit de décider de son futur. Il y a une date qui a été fixée dès le mois de septembre: il prendra position après la trêve, donc on attendra après la trêve", a-t-il ajouté.

Or, selon le quotidien régional, Gillot l'aurait déjà prévenu "de manière formelle" de sa décision de quitter le club. Il serait notamment évoqué pour la saison prochaine du côté de LilleRudi Garcia commence à s'essouffler. Arrivé en Gironde en juin 2011 mais en fin de contrat en 2012, l'ancien technicien de Lens ou Sochaux n'aurait pas apprécié les critiques internes sur la pauvreté du jeu pratiqué par son équipe. Surtout, il ne supporterait plus le manque de moyens qui l'empêche de faire franchir un cap supplémentaire aux Girondins, actuellement pointés à la sixième place du classement à six points du trio de tête. Après un été sans recrues, le prochain mercato d'hiver s'annonce lui aussi désespérément calme.

Kombouaré dans le viseur

AFP

Et ce ne sont pas les derniers propos de Jean-Louis Triaud qui vont le rassurer. "Améliorer l'effectif, on en rêve, mais il faut avoir les moyens pour faire ça et ce n'est pas notre cas, a-t-il expliqué samedi soir. Je vous avais dis en début de saison que l'on avait deux challenges: un sportif, faire le mieux possible, et un financier, se rapprocher de l'équilibre. Vous avez vu ce qui est arrivé à Malaga, tôt ou tard, ça pend au nez de plusieurs clubs en Europe et quelques clubs français." "Il y a des règles, il va falloir les respecter, il va falloir rentrer dans une orthodoxie financière et retrouver l'équilibre, c'est un objectif majeur", a-t-il conclu.

Du côté du Haillan, les noms des probables successeurs de Francis Gillot circulent déjà. Sud Ouest cite notamment Antoine Kombouaré (Al Hilal), Jean-Louis Gasset, l'ancien adjoint de Laurent Blanc à Bordeaux (2007-2010) voire... Rudi Garcia. Mais, à défaut de retenir son entraîneur, ce sont aussi les joueurs qu'il faudra convaincre de rester. Pour son attaquant et meilleur buteur Yoan Gouffran (7 buts en Ligue 1), libre lui aussi en juin 2013, M. Triaud a confirmé qu'une "proposition dans la durée" avait été faite à l'ancien joueur de Caen. "Notre volonté est de le prolonger pour le conserver dans l'effectif, pas pour le vendre. Il ne m'a pas dit non mais ne m'a pas dit oui non plus", a-t-il commenté. C'est déjà ça.