FOOTBALL 2012 PSG - Hoarau - DPPI
 
Article
commentaires
Football > Ligue 1

Guillaume Hoarau quitte le PSG pour le Dalian Aerbin (Chine)

Hoarau file en Chine

Par Eurosport
Dernière mise à jour Le 09/01/2013 à 13:15 -
Par Eurosport - Le 09/01/2013 à 13:15
L'attaquant du PSG Guillaume Hoarau a signé mercredi un contrat de trois ans avec le club chinois du Dalian Aerbin.

Des clubs anglais le suivaient de près mais Guillaume Hoarau a choisi une destination plus exotique et surprenante. A 28 ans, l'attaquant du PSG a choisi la Chine, comme Didier Drogba ou Nicolas Anelka avant lui, et le Dalian Aerbin pour poursuivre sa carrière. "Je suis ici pour accomplir les objectifs de l'équipe mais aussi les miens", a déclaré Hoarau sur place lors de sa présentation officielle.

Le Paris Saint-Germain, après avoir déjà retiré la fiche de son ex-joueur sur son site, a ensuite confirmé l'information en précisant que le groupe professionnel lui avait rendu hommage lors du stage hivernal à Doha, en lui remettant un maillot dédicacé par l'ensemble du groupe. L'international français (5 sélections) manquait cruellement de temps de jeu depuis l'arrivée de la star suédoise Zlatan Ibrahimovic l'été dernier.

"Il a fait un choix, on le soutient. Moi j'ai un autre point de vue. J'aurais du mal à partir aussi loin mais on n'a pas la même vie, les mêmes attentes. On ne peut pas lui reprocher d'avoir envie de partir. J'espère que ça va bien marcher pour lui", a déclaré Christophe Jallet qui était un des proches de Hoarau au sein de l'effectif parisien. Lors de ses quatre saisons et demie passées sous le maillot parisien, Guillaume Hoarau a inscrit 38 buts en Ligue 1.

Après Peguy Luyindula, c'est le deuxième joueur à quitter le PSG cet hiver. Pour le moment le club parisien a connu une seule arrivée avec le transfert du Brésilien Lucas en provenance de Sao Paulo pour plus de 40 millions d'euros. Le Dalian Aerbin a été fondé en 2009 par l'entreprise de construction éponyme et avait terminé cinquième de la dernière saison du championnat chinois.