Laurent Blanc - DPPI
 
Article
commentaires
Football > Ligue 1

Mercato : Laurent Blanc serait d'accord avec le PSG sur un contrat court

Blanc serait d'accord avec le PSG

Par Eurosport
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 01/06/2013 à 10:32 -
Par Eurosport - Le 01/06/2013 à 10:32
Carlo Ancelotti souhaitant être libéré de sa dernière année de contrat, le PSG aurait trouvé un accord de principe avec Laurent Blanc pour un bail d'un an.

Laurent Blanc veut retrouver les terrains. "J’espère que l’année prochaine (ndlr : la saison prochaine), j’aurai un banc de touche, parce que j’en ai envie, parce que je suis motivé pour le faire. Que ce soit en France ou ailleurs, j’espère que j’en aurai un", avait-il confié vendredi au micro de RTL. Un an après son quart de finale de l’Euro-2012, perdu contre l’Espagne, l’ex-sélectionneur de l’équipe de France pourrait voir son vœu rapidement exaucé. Alors que l’incertitude demeure intacte concernant l’identité du prochain entraîneur du PSG, les options Benitez et Leonardo ayant été une à une balayées, ce serait désormais au tour de Blanc de se retrouver dans les petits papiers de Nasser Al-Khelaïfi et du PSG pour prendre la succession de Carlo Ancelotti.

Il y a un peu plus d’une semaine déjà, Le Parisien se faisait l’écho d’une rencontre entre la direction francilienne et Laurent Blanc. Aujourd’hui, les fondations à propos d’une éventuelle collaboration auraient été jetées. A en croire les informations relayées par le quotidien national dans son édition du jour, le "Président" serait depuis tombé d’accord avec les conditions posées par QSI, à savoir travailler main dans la main avec Leonardo - confirmé semble-t-il dans ses fonctions de directeur sportif - mais aussi de signer un engagement sur une durée courte (un an).

Leonardo sur le banc, c'est compliqué

Il se murmure toutefois en interne que Nasser Al-Khelaïfi entretiendrait toujours l’espoir de mettre Leonardo sur le banc du PSG la saison prochaine. En effet, l’actionnaire majoritaire - davantage partisan d’une solution transitoire d’un an avant d’installer durablement Arsène Wenger, libre de tout contrat en juin 2014 - compterait sur une éventuelle réduction de peine (d’au moins trois mois) en faveur de son directeur sportif. Si cela venait à être acté, le Brésilien pourrait ainsi prendre place sur le banc du club de la Capitale à partir du 8 novembre, une date raisonnable aux yeux de Doha. Oui mais voilà : la commission supérieure d'appel de la FFF ne se réunira qu'à la mi-juin, différant d'au moins quinze jours la nomination du futur coach du PSG. Nasser Al-Khelaïfi le sait : sa tactique présente des risques... à moins d'un improbable volte-face de dernière minute de la part de Carlo Ancelotti.

 

commentaires


  • Nancyforever03/06/2013 21:26

    Pour résumé Blanc n'est pas fait pour le PSG tout court...

  • Nancyforever03/06/2013 21:23

    *tous

  • Nancyforever03/06/2013 21:23

    Chui d'acc