FOOTBALL 2012 PSG Zlatan Ibrahimovic - AFP
 
Article
commentaires
Football > Ligue 1

Zlatan Ibrahimovic (PSG) regrette l'Italie

Zlatan : Douce Italie

Par Eurosport
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 30/01/2013 à 13:18 -
Par Eurosport - Le 30/01/2013 à 13:18
Le foot français ? "Pas au top." La Premier League ? "Pas un rêve." L'Italie ? "Ma deuxième maison." Zlatan Ibrahimovic regrette le calcio et le fait savoir.

Ce n'est pas la première fois, ce ne sera sûrement pas la dernière. Mardi, à l'occasion d'une opération de communication organisée par son équipementier, Zlatan Ibrahimovic a une nouvelle fois professé son amour pour l'Italie. "C'est comme ma deuxième maison", explique l'attaquant suédois. Plus précisément, la star du Paris Saint-Germain se languit de Milan, l'Eden dont Leonardo et la puissance qatarie l'ont arraché à l'été dernier. Compte-t-il y retourner un jour ? "Forcément, j'ai encore ma maison là-bas", assure Ibra.

En octobre déjà, Ibrahimovic avait exprimé son désir de retrouver l'AC Milan et d'aider les Rossoneri sur la voie du redressement. Une sortie qu'avait dû tempérer son agent Mino Raiola, contraint d'étouffer les braises réveillées par le tout frais néo-Parisien. Cette fois, c'est Ibra lui-même qui rappelle qu'il est encore lié pour deux ans avec le PSG. "J'espère rester jusqu'à la fin de mon contrat, précise-t-il. On verra. À Barcelone, je disais vouloir rester cinq ans et je suis parti (à Milan) après une saison." Une violente rupture avec Guardiola avait alors précipité le départ d'Ibrahimovic vers l'Italie.

Aujourd'hui, la star du PSG assure s'inscrire pleinement dans le projet mené par Carlo Ancelotti : "c'est très excitant. On fait des progrès. Il y a beaucoup de pression. Le club a de l'ambition, des possibilités. Tout le monde nous regarde, attend de grandes choses. Mais c'est un long processus." Un processus qui doit profiter à la Ligue 1, qui part avec du retard selon Ibra. "Le football français n'est pas au top comme en Italie, En Espagne…" Et l'Angleterre ? "Jouer en Premier League ne m'a jamais fait rêver."